Estimer le taux de remboursement de votre outil internet par apport au budjet de com global

Attention aux commerciaux dans le domaine de la communication et du webdesign !

Comme beaucoup de secteur d’activité, le domaine de la communication a un côté obscur. Pas simple de savoir quel est le juste prix. J’ai travaillé quelques temps pour une société spécialisée dans la création de sites internet. Pour avoir étudié la concurrence et avoir été au coeur du système, je connais pas coeur le mécanisme. Je que je peux dire aujourd’hui :

Plus la chaussure est pointue au bout, plus elle est brillante, plus le taux de remboursement de votre outil risque d’être élevé

taux de remboursement

 

Le marché du webdesign aujourd’hui

Nous avons vécu une véritable révolution technologique en quelques années. L’époque du web 2.0 a considérablement bouleversée la donne dans les pratiques, du côté des utilisateurs, comme du côté des concepteurs.

Si les sites qui répondent à un cahier des charges spécifique demandent encore des ressources importantes en développement / programmation, la création de site de présentation ou de vente classiques demandent des connaissances techniques qu’un seul individu bien formé peut maîtriser. La plupart des sites ne demandent pas de développement spécifique. Les ressources dont on dispose permettent de faire des sites aux normes du web 2.0, visible sur tous les supports, connecté aux réseaux etc. Il n’est plus nécessaire de réunir plusieurs compétences au sein d’un studio de création pour la plupart des projets

Certaines sociétés ont optimisé leurs techniques de vente et de production. Le site est fait à la chaine par apport à des templates (parfois en Tunisie), les techniques de vente sont éculées, mais efficaces (la descente par exemple ou on vous fait croire à une remise exceptionnelle), etc

Au final, on a plusieurs interlocuteurs pour un projet, ce qui ralenti le process, et empêche que le message de fond soit bien compris. Le client se retrouve avec un site qu’il paie sur plusieurs années et dont il n’a pas toujours la maîtrise.

J’ai rencontré une fleuriste dont le mari est marbrier travaille avec elle. Ils sont enregistrés sous le même numéro de siret. Pour son site de fleuriste, la sociéte de webdesign a créé un site avec des pierres tombales en page d’accueil ! Il a été compliqué de faire modifier la page d’accueil et le site.

Par intérêt pour mon travail et pour la qualité du rapport avec le client, j’ai décidé de procéder autrement. D’ature part, je suis mal à l’aise dans des chaussures à pointe.

Je travaille donc en indépendant pour être en mesure de prendre un projet à bras le corps, de conseiller au mieux mes clients, de proposer une tarification à la carte claire, sans remise exceptionnelle, etc. Un rapport de confiance pour un résultat de qualité. Mon projet étant de rendre autant que possible mon client autonome pour la gestion de son site (occupation des réseaux, façon de penser).